Test du Syride Sys'Evolution

Préambule

Syride SYS’Evolution

Si simple, pourtant il a tout !

Le must des alti-vario-GPS

Le fleuron de la gamme Syride

Avec son grand écran très contrasté, lisible en plein soleil, sa simplicité d’utilisation du bout des doigts, ses multiples fonctions et connexions, son boîtier et sa conception française le Sys’Evolution est un alti-vario-GPS novateur et unique.

La marque Syride apporte vraiment du neuf avec le SYS’Evolution. C’est un ordinateur de bord inédit qui sait faire à la fois les fonctions basiques et les plus expertes. Sa distribution a commencé un peu avant la Coupe Icare 2017. Ceux qui s’en sont équipés au début ont vu l’instrument évoluer car ses fonctions essentielles se sont enrichies régulièrement de fonctionnalités de plus en plus inédites. Le Team Syride tient ses promesses et l’a fait évoluer vers l’ordinateur de bord communiquant et innovant annoncé.

Prise en main

Le Sys’evolution est vendu dans une petite mallette zippée avec une housse velcrotée. Son poids n’est que de 288 grammes ; c’est assez léger pour un boîtier avec écran 6 pouces. 

A noter que l’appareil a été spécialement conçu pour le vol libre. On n’a pas affaire à un hardware made in China dans lequel on aurait injecté du software pour le vol libre mais à une machine dédiée. 

A l’allumage, l’œil de l’aigle siglé sur le côté droit s’allume et l’écran fait dérouler une check-list des fonctionnalités testées. Trois autres Led indiquent les fonctions en cours : charge, Wifi et Bluetooth. Quand l’appareil est éteint, l’écran de veille affiche l’heure et une page de tendance météo mise à jour par Wifi. 

Les perforations à l’angle droit du boîtier sont celles du haut-parleur qui émet un son clair, parmi les plus audibles que nous ayons testés. Il est paramétrable en puissance et modulation. Les paramotoristes apprécieront la prise Jack. Sa puce GPS Multi-GNSS permet de synchroniser le signal de 72 satellites provenant de 5 constellations différentes (GPS, Galileo, Glonass…).C’est rare qu’un instrument synchronise autant de réseaux différents. Il est précis en localisation à 2 mètres près !

L'écran

Son écran à encre électronique à 16 niveaux de gris mesure 123 sur 90 mm pour une résolution de 800 sur 600. Son contraste affiche très lisiblement les données de vol même en plein soleil et en biais. Cette technologie « greyscale E-ink » est peu gourmande en énergie. 

Il est tactile par technologie résistive ce qui le rend utilisable par pression du doigt avec ou sans gants. Ses icones et menus sont clairs et bien dimensionnés ce qui le rend bien plus simple à manipuler qu’une tablette. 

En faisant glisser l’écran depuis le haut, on fait apparaître les niveaux (batteries, satellites, heure…) ; depuis le bas on fait venir les menus. Le configurateur d’écran permet de choisir les infos et les tailles de police voulues sur quinze écrans différents. Chacun peut dédier à son style de vol la quantité de pages et d’informations affichées. Grâce à cette interface, j’ai enregistré sur mon ordinateur différentes configurations adaptées au cross, à la compétition, aux vols d’hiver prêtes à être injectées dans le SYS’Evolution. 

En vol, les pages défilent avec un délai de latence inférieur à une seconde. Ce n’est pas immédiat mais il suffit de le savoir. L’affichage est vraiment un point fort de l’instrument avec la trace sur carte et la courbe des altitudes de profil en visuel, un compas, la topographie, l’assistant thermique (1) et quantités d’autres informations… 

Je conseille d’ailleurs de n’afficher que l’utile sur chaque page pour ne pas surcharger. A noter qu’on peut même intituler les valeurs affichées pour être sûr de ne pas confondre distance et altitude restante au prochain waypoint !

 

Cartographie et réalité augmentée

La cartographie intégrée au SYS-Evolution est bien pensée. Elle inclut les décollages de la base de données Syride, les espaces aériens, les reliefs, les communes. Il est prévu d’y ajouter les zones thermiques enregistrées dans la « Database Skylines ». 

On peut afficher la carto en format moyen ou en pleine page ce qui permet de se situer à tout moment vis-à-vis du terrain et des espaces aériens. Il y a même l’assistant de triangle FAI pour optimiser ses cross. La carte est assez précise pour la récupe même si elle n’indique les routes que sommairement.

C’est une fonction inédite et spécifique qui ne se trouve que sur des instruments d’aviation à des milliers d’euros. 

La réalité augmentée affiche le relief et les volumes d’espaces aériens par des polygones. Elle permet de savoir où on en est en 3D. En enroulant version panoramique, l’affichage fait défiler le relief et les zones à éviter. 

En transition, je visualise selon mon axe les zones ou les obstacles dans ma trajectoire. Conjugué à l’assistant de transition (2) qui affiche le potentiel de plané, c’est un outil redoutable pour optimiser sa navigation. 

Plusieurs pilotes qui se sont fait piéger dans un nuage ont ainsi eu la ressource de savoir quel cap viser pour éviter le relief.

Pour la compétition

La mémoire de l’appareil peut accueillir 25000 Waypoints et 200 routes. Le transfert des balises de compétition se fait par liaison filaire classique depuis son ordinateur PC ou Mac pour le moment. Mais il est prévu de pouvoir le faire via le Bluetooth depuis son téléphone.

 L’appareil sait traiter les rayons variables des balises, les timings de start des compétitions. J’ai réussi à le faire sans utiliser le manuel. En approche d’une balise, on peut zoomer avec le doigt pour optimiser son franchissement. J’aurais préféré une fonction de zoom auto avec bascule automatique d’écran pour traiter cette phase de manche. De toute façon, un signal sonore informe du franchissement de la balise. Il y a eu un souci de déchargement de la trace en début de saison. Mais ça c’était avant, quand les organisateurs avaient l’ancienne version du logiciel de compétition GPS Dump. On a bien avancé depuis ; surtout avec les connexions sans fil implémentées par Syride. On peut désormais se passer de la file d’attente de fin de manche grâce au Wifi.

 Pour la CFD, l’envoi de trace après le vol se fait en Wifi ou en Bluetooth avec son smartphone. Cela permet au pilote de récupérer sa trace IGC sur le site Syride sans logiciel et de l’envoyer sur le site de la CFD avant même d’être rentré chez soi.

Connectivité et évolution

Le SYS’Evolution porte bien son nom de par son évolutivité. Il est au top pour qui veut personnaliser son instrument durant toute sa carrière y compris en cross et compétition. 

Nos différents essais l’ont montré très intuitif et exploitable en vol. La connexion en Wifi permet de le mettre à jour sans fil. Cette connectivité Wifi permet aussi d’utiliser le SYS’Evolution comme station météo. Les prévisions s’affichent alors en synchronisation sur l’écran de veille ainsi que la tendance météo en temps réel. La dernière fonctionnalité implémentée cet automne permet de communiquer en Bluetooth avec un téléphone. Elle apporte une nouvelle utilité : la liaison au smartphone qui partage sa connexion internet. Du coup, on peut apparaitre en Livetracking sur le net en lien privé ou public ou envoyer des alertes SMS.  C’est un atout non seulement utilisable en réseaux sociaux mais au niveau sécurité. 

D’autres fonctions viendront telle la réception météo en temps réel en Bluetooth, donc sur site ou en vol. Les traditionnelles fonctionnalités de carnet de vol en ligne via le site Syride sont aussi un atout du Syride Evolution. Ce carnet de vol enregistre en public ou en privé les vols, leurs courbes et leurs traces sur fond de carte. Cela se passe simplement en branchant l’appareil au PC grâce au logiciel dédié SYS’PCTool. Il permet la communication entre l’ordinateur et l’instrument dans le sens de déchargement des vols comme dans celui de son paramétrage.

Les prochaines mises à jour prévues cet hiver vont faire avancer l’ergonomie pour les novices en compétition, la cartographie, la gestion des données en compétition dont le Zoom auto sur les balises, la « fin de section de vitesse » pour le finish. Le Team Syride annonce d’autres surprises que nous sommes impatients de découvrir.

Résumé

Un appareil très complet et évolutif bourré d’innovations made in France. 

Il est très intuitif ; on l’allume et on décolle sans prise de tête.

Pourtant, c’est un véritable tableau de bord avec assistant de thermique ou de transition, espaces aériens et reliefs. Ses concepteurs sont très investis et réactifs aux attentes des pilotes et ont un SAV efficace. 

Prix TTC 649 €. 

Informations et revendeurs sur www.syride.com.

 

Disponible à l’essais et en commande chez Parapente Mania, n’hésitez à me contacter.

 

Merci à Roland Wacogne pour le partage de cette article.

 

Légende

  1. Assistant thermique : Visualisation zoomée et mobile de la trace avec grisé plus ou moins foncé pour indiquer le meilleur taux de montée et trouver le cœur de l’ascendance

  2. Assistant de transition : image évolutive en coupe montrant l’angle de plané depuis l’altitude actuelle avec affichage du terrain et des obstacles (relief, espace aérien) dans la trajectoire.